Autrefois réservée qu’aux personnes très aisées, l’épilation définitive demeure aujourd’hui une technique à destination du grand public. Les techniques employées sont de plus en plus sophistiquées et efficaces, c’est pour cette raison qu’elles séduisent tant de personnes. Vous pouvez dire adieu à vos poils disgracieux si vous choisissez la méthode la plus adaptée à votre profil.

Épilation à la lumière pulsée

C’est sans aucun doute la technique la moins efficace dans le temps mais elle assure néanmoins une dépilation durable. Elle repose sur le principe de l’émission de lumière à une température de 70 degrés et l’absorption de cette lumière par le poil. Le pigment présent dans le poil capte la lumière, se met à chauffer et il est progressivement détruit. On l’appelle également l’épilation à la lampe flash et elle est pratiquée dans de nombreux centres esthétiques en France. Trois séances sont nécessaires pour observer les premiers résultats de cette forme de dépilation. Mais il faut faire preuve de patience puisque les séances doivent être nombreuses et étalées dans le temps.

La fréquence est d’une séance par mois dans les premiers temps, puis elles sont plus espacées, avec une séance tous les deux mois puis trimestrielle. Par la suite, le délai passe ensuite à 6 mois et un an. Plusieurs précautions sont à prendre pour que les séances se déroulent dans des conditions optimales. Il est primordial de raser la zone concernée 2 à 3 jours avant l’épilation et il est fortement recommandé de mettre de la crème anesthésiante sur les zones les plus sensibles du corps, afin de prévenir d’éventuelles sensations douloureuses au cour de la séance. Des contre-indications existent pour les femmes noires et celles à la peau mate. Cette technique ne s’adresse pas non plus aux enfants, aux femmes enceintes ainsi qu’aux personnes diabétiques.

Épilation électrique à l’électrolyse

Cette épilation définitive est contraignante puisqu’elle s’étale dans le temps mais elle est redoutable d’efficacité. Un filament extrafin et stérile est inséré dans chaque canal pilosébacé jusqu’au bulbe. La diffusion d’un courant haute-fréquence contribue à brûler la racine du poil.

Aucun rasage ou épilation ne sont autorisés entre les séances. Une première séance d’une durée de 15 minutes a pour vocation de tester la peau. Deux solutions s’offrent ensuite à la personne qui ambitionne de ne plus avoir de poils sur le corps. La technique la plus douce consiste à programmer plusieurs épilations courtes et régulières. L’alternative est moins attractive, il s’agit d’une séance sous anesthésie locale auquel succède une autre séance quelques mois après.

Elle a l’avantage de pouvoir traiter le visage ainsi que toutes les zones du corps. En outre, c’est une technique qui fonctionne sur les peaux claires comme les peaux mates et sur les différentes teintes de poils. Les sensations de picotements peuvent être très désagréables lors des séances, mais l’application d’une crème anesthésiante en amont solutionne ce problème. L’exposition au soleil est fortement déconseillée 2 semaines avant et après chaque séance. Son prix varie entre 40 et 50 euros pour une séance de 15 minutes. Ce service est notamment proposé en institut de beauté, il est alors pris en charge par une esthéticienne. Par ailleurs, les personnes intéressées peuvent se rendre dans un centre d’épilation ou dans un cabinet de dermatologie.

Épilation laser

Le principe de l’épilation laser consiste à diffuser en direction de la peau une lumière invisible, chargée de la traverser et qui est absorbée par les pigments du follicule pileux. Le poil chauffe et il est détruit, et la peau a l’avantage de ne subir aucun dommage. C’est un médecin dermatologue qui mène une séance d’épilation définitive au laser. Généralement, une période de 6 à 8 semaines sépare les deux premières épilations. Pour traiter les aisselles, le maillot et les jambes, 4 séances suffisent mais il faut en programmer au moins le double pour éliminer les poils de la moustache. On constate une repousse de 20% des poils après 2 à 3 ans, voilà pourquoi on qualifie souvent cette technique d’épilation durable et non d’épilation définitive. Le prix d’une séance consacrée à une très grande zone est assez élevé, il peut varier de 400 à 800 euros. Il faut prévoir environ 150 euros pour une séance d’épilation au laser.

Quelle technique d’épilation choisir ?

Pour répondre à cette question, il faut prendre en compte de nombreux facteurs. D’une part, c’est la zone à traiter qui doit influencer votre choix. Pour retirer des poils disgracieux des jambes, du ventre et du dos et empêcher leur repousse, il est préférable de faire confiance aux méthodes laser et à la lumière pulsée. Les techniques laser et électrique conviennent particulièrement à l’épilation des petites zones où se concentrent de nombreux poils comme les aisselles ou le maillot.

Les progrès de la recherche médicale et leurs applications dans le domaine de l’épilation ne profitent pas qu’à la gente féminine. Les hommes peuvent en effet suivre des séances, mais les résultats sont un peu plus inconstants à cause des influences hormonales.